DIFFÉRENCE ENTRE MAÎTRE D’OEUVRE ET MAÎTRE D’OUVRAGE

Lorsqu’on souhaite faire construire ou rénover sa maison ou son appartement, il est important de pouvoir différencier un maître d’œuvre d’un maître d’ouvrage. Ces deux acteurs qui interviennent le plus souvent dans la réalisation d’un ouvrage ont chacun des rôles et missions assez bien distincts. Découvrez les différences entre maître d’œuvre et maître d’ouvrage.

Différence entre maître d'oeuvre et maître d'ouvrage

DEVIS DOMMAGES OUVRAGE

Différence entre maître d'oeuvre et maître d'ouvrage

Définition d’un maître d’ouvrage

En termes simples, le maître d’ouvrage est le client qui est à la base de la commande du projet. Il peut s’agir d’un particulier, d’un professionnel ou même d’une entreprise du BTP (cabinet d’architecte, artisan).

Parfois, le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre peuvent être assurés par le même assureur. 

Maître d’ouvrage particulier

Le maître d’ouvrage particulier est la personne porteuse du projet qui a exprimé le besoin de construction ou de rénovation. Il peut être aussi la personne physique ou morale propriétaire du domaine à construire ou de l’immeuble à rénover.

Ainsi, il peut ne pas avoir toutes les compétences techniques et managériales requises en matière de conduite et de réalisation d’un projet d’ouvrage.

Maître d’ouvrage professionnel

Le maître d’ouvrage professionnel est une entreprise ou une société spécialisée dans la conduite et l’exécution des travaux d’ouvrage qui engage le maître d’œuvre pour un projet de construction ou de rénovation.

Il peut être aussi le propriétaire du terrain qui devra accueillir les travaux. Cependant, le maitre d’ouvrage est avant tout un véritable professionnel du domaine BTP.

Ce qui fait de lui la personne idéale pour définir explicitement les besoins et objectifs du client, grâce à ses connaissances étendues sur le contenu du projet.

Définition d’un maître d’œuvre 

Le maître d’œuvre désigne une personne ou une entreprise (cabinet d’architecte, bureau d’étude…) chargée de la conception d’un projet de construction ou de rénovation. Il s’occupe ainsi de la gestion du chantier et veille à la bonne exécution des travaux tout en coordonnant les activités des autres professionnels sur le chantier.

Tout ceci en fonction des besoins, des délais et du budget définis par le maître d’ouvrage.

Quels sont les rôles et missions d’un maître d’œuvre ?

Le maître d’œuvre est chargé de la gestion et de l’exécution fidèle des travaux en fonction des objectifs du projet. Il est ainsi au service du maître d’ouvrage, et doit s’assurer que les travaux soient réalisés dans le délai tout en respectant le budget alloué. En tant qu’un expert du bâtiment qui dispose aussi des compétences en architecture et en gestion de projet, il a pour missions principales de concevoir les plans de construction, de proposer les entreprises ou professionnels qualifiés, d’organiser les activités des autres professionnels, de suivre le bon déroulement des travaux sur le chantier, de coordonner les activités et même d’assurer la livraison finale de l’ouvrage à la fin des travaux. Par ailleurs, il peut représenter le maître d’ouvrage auprès des autres entreprises, notamment pour faciliter les négociations et la communication. 

Quels sont les rôles et missions d’un maître d’ouvrage ?

Le maître d’ouvrage est celui qui a commandité les travaux sur son chantier. Il est donc le client final de l’ouvrage à réaliser. De ce fait, il a pour rôle d’établir le cahier des charges de l’ouvrage, de définir les missions et objectifs du maître d’œuvre en fonction de ses besoins et de ses exigences. Il lui revient surtout de définir de façon technique ses besoins, choix, objectifs et délais liés à l’exécution du projet. Il peut fixer aussi le budget nécessaire pour la réalisation de l’ouvrage. De même, il assure le contrôle de l’évolution des travaux et le suivi permanent du chantier dans son ensemble.

Il est aussi celui qui doit recevoir la livraison effective de l’ouvrage une fois le chantier achevé

Les différences entre un maître d’œuvre et un maître d’ouvrage

Même s’il arrive que les deux acteurs soient confondus, ils ont chacun des rôles différents. En effet, il existe de grandes différences entre eux sur plusieurs points. En matière de choix final des entreprises par exemple, il revient au maître d’ouvrage de décider, car il est le véritable client.

De plus, si le maître d’ouvrage peut être une personne physique ou morale, un particulier ou même un professionnel, il peut ainsi ne pas disposer des compétences techniques en matière de réalisation des travaux de BTP.

Par contre, le maître d’œuvre est un technicien du BTP, d’architecture ou même de l’artisanat. Il doit ainsi mettre ses connaissances, son savoir-faire ainsi que ses expériences au service du maître d’ouvrage.

Il faut noter que l’obligation du maître d’œuvre envers le maître d’ouvrage dans le cadre du projet est celle de résultat. Alors que ce dernier a quant à lui une obligation de moyen.

Qu’est-ce qu’un maître d’ouvrage délégué (AMO assistance à maîtrise d’ouvrage) ?

Lorsque le maître d’ouvrage n’est pas suffisamment compétent pour comprendre la réalisation d’un ouvrage de BTP, il peut se faire assister par un maître d’ouvrage délégué. Il s’agit ici d’une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO).

Dans ce sens, le maître d’ouvrage délégué a pour rôle d’être le porte-parole du client devant le maître d’œuvre. Il l’aide aussi à contrôler et vérifier la réalisation des travaux en fonction des objectifs fixés et du délai défini.

Où est l’architecte entre la maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage (différence entre un architecte et un maître d’œuvre) ?

L’architecte (ou l’architecte d’intérieur) peut à la fois assurer la mission de maître d’ouvrage et de maître d’œuvre, notamment en cas de sous-traitance des travaux.

En effet, les principales missions du maître d’œuvre sont liées à la conception, le suivi et la coordination des travaux. Par ailleurs, la profession de maître d’œuvre n’est pas réglementairement encadrée comme celle d’architecte.

Le maître d’œuvre peut aussi ne pas être un architecte.

Quel est le prix d’un maître d’œuvre ?

Dans le cadre de ses prestations, le maître d’œuvre perçoit des honoraires auprès du maître d’ouvrage.

Généralement, ce prix représente un pourcentage du montant total des travaux. Il peut aussi s’agir d’un prix forfaitaire.

Selon les attributions de ce dernier, ce prix pourrait également varier.  

Comment trouver un bon maître d’œuvre ?

Pour trouver un bon maître d’œuvre, vous devez prendre en compte sa réputation et son expérience dans le métier. Vous pouvez ainsi visiter le site web de l’entreprise ou du professionnel pour lire les avis de ses anciens clients par rapport à ses réalisations antérieures.

Vérifiez aussi si le maître d’œuvre possède un certificat d’assurance dans le cadre de son activité.

C’est une garantie pour pouvoir être indemnisé en cas de litige.

Les assurances du maître d’œuvre et du maître d’ouvrage

Les assurances du maître d’ouvrage et du maître d’œuvre sont logiquement différentes. Les deux acteurs n’ont pas les mêmes responsabilités ni les mêmes obligations dans le cadre d’un même projet.

Assurance de responsabilité pour le maître d’œuvre : l’assurance RC décennale

Étant chargé de la gestion et de la bonne réalisation des travaux, le maître d’œuvre doit se mettre à l’abri de tout éventuel litige avec le client final ou avec tout autre artisan du chantier.
Ainsi, il doit souscrire à plusieurs assurances comme la responsabilité civile décennale et celle générale.
  • La responsabilité civile décennale est relative à la responsabilité des dommages qui peuvent porter sur la solidité de l’ouvrage ou compromettre sa destination finale.
  • La responsabilité civile générale, elle couvre les dommages physiques ou matériels éventuellement causés aux tierces personnes durant les travaux. Si celle-ci est obligatoire pour les architectes, elle est plutôt facultative pour d’autres maîtres d’œuvre.

Assurance de dommages pour le maître d’ouvrage : l’assurance dommages ouvrage

Le maître d’ouvrage doit contracter une assurance dommage-ouvrage. Cette souscription doit se faire avant le lancement des travaux.

Elle permet de prendre en charge les imprévus relevant de la responsabilité décennale. Son application débute dès la première année qui suit l’achèvement des travaux et prend fin au même moment que la garantie décennale de l’entreprise exécutrice des travaux.

C’est une assurance facultative pour les particuliers qui construisent une habitation.

NOS AUTRES LECTEURS ONT AUSSI AIMÉ CES ARTICLES

  • définition de l’assurance dommage ouvrage
  • assurance dommage ouvrage autoconstruction
  • vente maison sans dommage ouvrage
  • dommage ouvrage et décennale
  • je n’ai pas d’assurance dommages-ouvrage 
  • peut-on souscrire l’assurance DO rétroactive ?
  • l’assurance dommages-ouvrage est-elle obligatoire pour obtenir un prêt immobilier ?
  • peut-on souscrire l’assurance DO chez AXA, MMA, GROUPAMA, CRÉDIT AGRICOLE, SWISSLIFE ?
  • quel est le prix de l’assurance dommage ouvrage ?
  • avez-vous un comparateur d’assurance dommage ouvrage ?

LEXIQUE

  • la DOC – déclaration d’ouverture de chantier
  • le PC – permis de construire
  • la DP – déclaration préalable
  • DAACT – déclaration d’achèvement de chantier
  • maître d’ouvrage et maître d’oeuvre
  • procès verbal de réception chantier
  • réserves et levée de réserves
  • DGD – décompte Général définitif
  • Déclaration de sinistres
  • impropriété à destination
  • le contrat de louage d’ouvrage
  • l’attestation d’assurance décennale
  • GFA – Garantie Financière d’Achèvement
  • l’assurance Décennale

 

VOUS SOUHAITEZ UN DEVIS EN LIGNE D’ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE ?

Gratuit | Online | Immédiat | Sans engagement

Construction neuve, extension, rénovation
Maison hors d’eau hors d’air
Construction clos couvert
Dommage ouvrage sans étude de sol
Dommage ouvrage sans architecte

Différence entre maître d'oeuvre et maître d'ouvrage
Différence entre maître d'oeuvre et maître d'ouvrage